Criocères (Lémas)

 

Les larves des coléoptères Oulema melanopa (thorax rouge) ou Oulema lichenis (bleu foncé) sont loin d’être rares. Les adultes éclosent en juillet et forment une génération par année.

*         Comment je les reconnais ?

Entre les nervures des feuilles supérieures, des zones apparaissent décolorées, parfois toute la feuille devient blanche. Au printemps, les adultes de 5 mm de long sont visibles (souvent en accouplement) les jours de beau temps. La larve est jaune grisâtre ; son corps mou et bombé est recouvert d’une substance visqueuse et d’excréments noirs.

Attention !
Les attaques de mouche mineuse semblent similaires, mais on peut distinguer les larves par transparence dans la feuille.

*         Leurs conséquences ?

Les adultes puis les larves consomment le parenchyme des feuilles sans attaquer l’épiderme inférieur. Impressionnantes, ces dernières n’affectent que très peu le rendement. Les céréales de printemps y sont plus sensibles que celles d’hiver.

*         Et pour les combattre ?

Rarement utile, un traitement à base de bifenthrine ou de roténone ne se fait pas en dessous de 2,5 larves/tige à l’épiaison. En dessous de 20 % de dégâts sur la surface de la feuille supérieure, le rendement n’est pas modifié.

criocere, meshectares

criocere, meshectares

Télécharger la version PDF