Géomyze (céréales)

 

La mouche Geomyza tripunctata est responsable des dégâts. Les cultures atteintes sont principalement le triticale et le maïs (voir fiche « Géomyze (maïs) »).

*         Comment je la reconnais ?

Les symptômes s’observent à partir de la fin de l’hiver. Des plantes isolées ou en foyer, en zones humides surtout, présentent des feuilles jaunissantes qui tombent ensuite. A un stade plus avancé, le maître brin ainsi que plusieurs talles peuvent être atteints, conduisant à la mort du plant. Si l’on tire sur la tige, elle sort facilement.

Remarque
L’asticot reste peu de temps au bas de la plante, avant l’apparition des symptômes. Il est donc difficile de l’observer.

*         Ses conséquences ?

Les dégâts sont variables sur triticale selon les zones touchées. Ils sont plus faibles sur les autres céréales (blé, orge).

*         Et pour la combattre ?

Aucune méthode de lutte n’existe, les traitements phytosanitaires n’étant pas efficaces et les résistances variétales trop complexes à déterminer.

geomyze, meshectares

 

geomyze, meshectares

Télécharger la version PDF