Mouche grise

 

Delia coarctata attaque principalement après les cultures de betterave. Cette mouche présente une seule génération par an. Sa larve creuse un trou au niveau du plateau de tallage avant de remonter s’attaquer au bourgeon terminal.

*         Comment je la reconnais ?

En sortie d’hiver, des groupes de plantes sont attaqués. Le maître brin, jauni, s’arrache facilement donc les plants sont couchés dans le sens du semis. Les gaines peuvent contenir un asticot blanc mesurant entre 1 et 8 mm.

Attention !
Ne pas confondre avec :
-   mouche des semis (attaque blé entre germination et 3 feuilles)
-   oscinies (attaque entre 1 et 3 feuilles)
-   mouche jaune (attaque entre sortie hiver et printemps)

*         Ses conséquences ?

La mouche grise peut entraîner la disparition totale des plantes touchées.

*         Et pour la combattre ?

Les hivers rigoureux entraînent un groupement des éclosions lors du réchauffement à un moment où la culture est peu développée, donc peu résistante.

Pratiques agronomiques

Traitements phytosanitaires

-   Limiter les cultures qui offrent des zones peu denses pour la période de ponte (betterave, oignons, pommes de terre…).
-   Semer tôt et peu profond, plus dense lorsqu’il y a un risque.
-   Éparpiller l’enfouissement des andains.

Des traitements de semences à base de pyréthrinoïdes sont disponibles et justifiés dans les situations où le risque est présent.

mouche grise, meshectares

mouche grise, meshectares

 

Télécharger la version PDF