Mouche noire

 

Phorbia securis cause des dégâts similaires à la mouche jaune, mais beaucoup plus intenses. Après une période d’absence, elle a été observée à plusieurs endroits dans l’ouest et le sud-ouest du pays.

*         Comment je la reconnais ?

Elle attaque surtout le blé tendre, mais peut se retrouver sur blé dur, orge ou triticale. Le maître brin ainsi que des talles et la feuille centrale sont jaunis voir détruits. Potentiellement, il y a un tallage excessif, certaines talles détruites et d’autres sous développées.
La tige est rongée de l’intérieur et peut héberger une larve couleur nacre allant de 6 à 8 mm. L’adulte est une mouche noire de 3 mm.

Attention !
Ne pas confondre avec :
-   mouche des semis (attaque entre germination et 3 feuilles)
-   oscinies (attaque entre 1 et 3 feuilles)
-   mouche grise (attaque en fin d’hiver)
-   mouche jaune (attaque en sortie d’hiver et début printemps)

*         Ses conséquences ?

Le nombre d’épis est réduit parfois jusqu’au maître brin uniquement.

*         Et pour la combattre ?

Aucun traitement autorisé.

mouche noire, meshectares

Télécharger la version PDF