Taupin (Bio)

 

Agriotes lineatus est un coléoptère qui s’enfouit dans le sol lorsque le climat est trop chaud et sec, ou au contraire trop froid pendant l’hiver.

*         Comment je le reconnais ?

L’adulte mesure jusqu’à 8 mm. Il est brun à noir avec des élytres rouges et un corps allongé.
La larve est jaunâtre et peut atteindre 2 cm. Son corps très solide possède 3 paires de pattes derrière la tête.
Les attaques se concentrent dans les zones humides, dès l’automne mais plus souvent en fin d’hiver.

*         Ses conséquences ?

La larve affecte peu le rendement mais impute fortement la qualité de la récolte.

*         Et pour le combattre en agriculture Bio ?

Lorsqu’il est présent, le taupin est potentiellement dangereux sur plusieurs saisons puisque son cycle s’effectue sur 2 à 5 années et qu’il n’existe aucun moyen de traiter le sol.

Prédateurs et substances

Pratiques culturales

-   taupe, musaraigne, oiseaux, carabes. Lâchez vos poules dans la parcelle.
-   Mélange répulsif du GRAB : tourteau de ricin (15 - 20 kg / 100 m²) + purin de fougère aigle (1 kg de plantes macérant dans 10 l d’eau pendant 5 jours).
Pulvériser après filtration. Existe dans le commerce.
-   Tests encourageants sur des tourteaux de brassicaceae.
-   Maintenez un pH>6, apportez de la chaux et limitez les fumures organiques.

-   Après retournement d’une prairie, favorisez pendant 2-3 ans les crucifères qui sont moins touchées, et pratiquez la biofumigation (moutarde brune, radis fourrager).
-   Ameublissez le sol.
-   Apportez du compost à l’automne.
-   Évitez l’enfouissement de matières organiques fraîches.
-   Le travail du sol permet d’exposer les jeunes larves à la sécheresse et aux prédateurs, mais les plus âgées migrent en profondeur.

 

 

Télécharger la version PDF