Ecophyto / OGM / ALENA

Ecophyto / OGM / ALENA

La seconde version d'Ecophyto a été publiée le 26 octobre 2015. Ce plan national, dont la première mouture était le fruit du Grenelle de l'environnement de 2007, réaffirme un objectif de diminution du recours aux phytosanitaires de 50 % à l'horizon 2025.

Une réduction de 25 % d'ici à 2020 reposant sur l'optimisation des systèmes de production et une réduction de 25 % supplémentaires à l'horizon 2025 qui sera atteinte grâce à des mutations plus profondes. Voilà l'ambition de la « V2 » du plan Ecophyto.

Le ministère de l'Agriculture distingue 6 axes de travail :
Faire évoluer les pratiques et les systèmes agricoles. Cet axe comporte la mise en place des Certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques, CEPP, calqué sur le principe des Certificats d'économie d'énergie.
Amplifier les efforts de recherche, développement et innovation, notamment sur le biocontrôle.
Réduire les risques et les impacts des produits phytopharmaceutiques sur la santé humaine et sur l'environnement.
- Supprimer l'utilisation de produits phytopharmaceutiques où cela est possible en zone non-agricole.
- Renforcer l'appropriation du plan par les acteurs des territoires et des filières.
- S'appuyer sur une communication dynamique et des approches participatives, pour instaurer un débat citoyen.

La déclinaison pratique de ce plan sera présentée le 4 novembre 2015, indique le ministère de l'Agriculture.

"La question n'est-elle pas de savoir aujourd'hui si ces nouvelles règlementations, ne rallongent pas le cahier des  contraintes qui pèsent sur nos agriculteurs ; pendant qu'un contrat de libre échange se profile avec L'ALENA, contrat qui met en concurrence directe nos agriculteurs avec les américains.

Dans un second temps, ces legislations successives sur les phytos ne laisseraient-elles pas présager une arrivée des OGM qui se profilent comme étant dans quelques années, la seule alternative au moins économiquement viable".

Qu'en pensez-vous ?

www.meshectares.com /  Plan ecophyto 2

Revenir aux actualités
Haut de page