Maïs : Maïsadour signe avec le logiciel Agreo de SMAG

Maïs : Maïsadour signe avec le logiciel Agreo de SMAG

Le nouvel accord se concrétisera, en 2017, par le lancement d’une plateforme Web Agreo pour la gestion technico-économique du process de production en grandes cultures, maraichage et cultures spécialisées. Dans un premier temps, l’outil Agreo conseil sera mis à disposition d’une soixantaine de techniciens de Maïsadour­, puis la version Agreo exploitants sera proposée aux huit mille adhérents de la coop.

Mutualiser les moyens informatiques

« Une partie des fonctionnalités était couverte par un fournisseur qui a été repris par Smag, explique-t-on chez Maïsadour. Pour une autre partie, nous avons développé nous-mêmes certaines fonctionnalités, mais la richesse fonctionnelle d’Agreo est plus large que notre existant. Elle s’inscrit dans notre stratégie de plus grande mutualisation des moyens informatiques et la mise en œuvre de la transformation digitale au service de nos agriculteurs. Nous sommes des utilisateurs de longue date et à grande échelle des outils Cismo. La solution Agreo va devenir un pilier de notre offre digitale aux adhérents, sans être exclusive. »

Tracer toutes les opérations

« Agreo est un logiciel de gestion parcellaire, dans lequel on entre les fichiers Pac des exploitants, et auquel on accède sous deux formes, soit en mode cartographique, soit en mode calendrier quotidien, précise Eric Robin, responsable marketing de la société Smag, à Montpellier. Cette fonctionnalité, propre à notre outil, permet de tracer les assolements et les interventions aux champs, aussi bien pour ce qui a été fait, que pour ce qu’il est prévu de faire. A chaque prévision de traitement phyto, le logiciel valide ou non le projet et édite les documents réglementaires indiquant que les règles sont respectées. Il propose aussi un plan de fumure, en fonction des analyses de sol qui auront été enregistrées et des fumures précédentes. Au final, l’exploitant obtient un bilan technique et économique de sa production. »

Viser le « zéro saisie »

L’objectif du logiciel est aussi de supprimer la saisie pour l’agriculteur, afin qu’il gagne du temps. Des informations collectées par voie aérienne pourront être rajoutées, ainsi que les données issues des ordinateurs de bord des tracteurs pour les apports d’intrants. Dans un premier temps, Maïsadour utilisera Agreo pour toutes ses activités coopératives et envisagera, plus tard, d’étendre l’outil aux négoces.

Florence Jacquemoud

http://www.agrodistribution.fr/actualites-cooperatives-negoces/conseil-maisadour-choisit-le-logiciel-agreo-de-smag-115174.html#.WDwJf_nhDb0​

Revenir aux actualités
Haut de page