Produits phytosanitaires en vente



Retrouver ici tout le catalogue des produits phytopharmaceutiques,
de leurs usages et des supports de cultures autorisés en France




Les Produits Phytosanitaires

Les Produits Phytosanitaires sont des produits chimiques d’origine naturelle ou synthétique conçus pour favoriser et permettre la santé « sanitaire » d’une plante « phyto » ou d’une famille de plantes qui aura été déterminée et cultivée par l’Homme. Utilisés de manière curative ou préventive, les produits phytos ou pesticides sont majoritairement des biocides spécifiques des trois grands règnes : des Champignons, des Végétaux pouvant entrer en compétition avec l’espèce cultivée et des Animaux comme les insectes que l’on nomme dans ce cas des ravageurs. S’agissant de molécules actives pouvant entraîner la mort de certains organismes vivants et donc dérégler un cycle de vie ou chaîne alimentaire, ces produits phytos sont soumis à une législation rigoureuse qui, selon les Etats interdira ou précisera des conditions d’utilisation extrêmement précises. En France, il y a environ 5028 produits phytos référencés et ayant bénéficiés d’une AMM pour autorisation de mise en marché. Pour pouvoir les utiliser, les Agriculteurs ont validé un certificat phytosanitaire d’utilisation et respectent les bonnes pratiques d’épandage et de stockage, comme indiqué sur chaque fiche produit. Il existe 3 niveaux de certification : l’utilisateur, le vendeur et le conseiller ainsi qu’un agrément pour les entreprises du secteur. L’utilisation de ces phytos est encadrée par des pictogrammes de signalisation, des injonctions et des phrases de prévention à respecter, quel que soit le type de produit phytosanitaire : à savoir les Fongicides, Insecticides, Herbicides, Régulateurs de croissance, les Adjuvants, les Traitements de semences, les Traitements de stockage et Traitements du sol.

Les Fongicides

Les Fongicides sont des substances chimiques permettant de détruire ou de limiter le développement d’un champignon parasitant une plante. (Les antimycosiques correspondant aux antifongiques des animaux) Il existe 4 principaux types d’actions et certains produits multisites. A titre d’exemple, l’Acanto est un fongicide utilisé sur les cultures de céréales à paille et des crucifères, pour lutter contre le développement de la fusariose, septoriose, rouille… et à base de picoxystrobine inhibiteur de la synthèse des stérols qui constitue la peau des champignons.

Les Insecticides

Les Insecticides sont des produits phytos spécialisés dans la lutte contre les insectes appelés ravageurs vis-à-vis d’une culture agricole, mais aussi les arachnides et myriapodes… Il existe 5 grandes familles d’insecticides liés à leurs mécanismes d’action sur la respiration cellulaire, la formation de chitine pour l’exosquelette, ou la perturbation de la mue par exemple. Il y a donc les Organophosphorés, les carbamates, les organochlorés, les pyréthrinoïdes de synthèse et les benzoylurées.

Les Herbicides

Les herbicides sont des produits phytos permettant de réduire ou d’annihiler la concurrence entre deux ou plusieurs espèces végétales et ainsi favoriser la culture souhaitée. Il existe des désherbants totaux, des désherbants sélectifs, des débroussaillants, des herbicides s’attaquant à la partie foliaire et d’autres qui bloquent la germination. Dans l’agriculture conventionnelle, les critères principalement observés sont la partie visée (aérienne ou racinaire) et la sélection entre les graminées et les dicotylédones.

Les Régulateurs de Croissance

Les Régulateurs de croissance sont principalement utilisés en agriculture pour limiter les phénomènes de verse. Appliqués au bon moment, ils permettent donc généralement de raccourcir ou de diminuer la croissance des entre-nœuds. En général, il faut limiter une densité de semis trop élevée qui implique un effet domino. Les régulateurs de croissance peuvent aussi augmenter la croissance et notamment dans l’épaisseur de la tige.

Les adjuvants

Les adjuvants sont considérés comme produits phytos également, ils sont utilisés en addition d’un autre produit pour favoriser ou sécuriser son efficacité qui pourrait être mise à mal par les conditions climatiques. Ainsi un produit phyto dont l’action serait réduite par la pluie, la chaleur ou le pH est additionné à un adjuvant. Il est donc impératif de s’assurer de la possibilité de mélanger deux produits avant leur utilisation.

Les traitements des semences

Les traitements de semences sont essentiels et doivent être utilisés à bon escient. Avant toute utilisation, il faut prendre différents paramètres en compte comme l’historique de la parcelle, la qualité sanitaire des semences, la date de semis, l’état du sol et le travail du sol. Les maladies charbonneuses sont les plus communes et en exemple nous signalerons la carie du blé où des millions de spores contenus dans un seul épi peuvent contaminer une récolte

Les traitements en stockage

Les traitements en stockage permettent de conserver une récolte qualitative et saine. Il s’agit donc de conserver le fruit de son travail dans les meilleures conditions sanitaires pour la consommation animale.

Les traitements du sol

Les traitements du sol sont généralement des produits phytos de type insecticide qui ont pour vocation de « nettoyer » le sol avant le semis de la culture sélectionnée.

Nos Personnels indicateurs des bonnes pratiques phytosanitaires

Nos personnels détenteurs de certificats phytosanitaires individuels, utilisent les données disponibles sur le site de l'ANSES, e-phy, Arvalis et Adivalor afin de fournir des indications en retour des questions posées par les professionnels du monde agricole.

Recyclage des emballages
Recyclage des emballages phytos : ADIVALOR

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement ces articles au format PDF :
Produits phytosanitaires et traitements agricoles.pdf
PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET BONNES PRATIQUES RECOMMANDEES.pdf
Guide des solutions alternatives pour limiter les phytos.pdf

Agrément phytosanitaire d'entreprise
Cliquer ici

Haut de page